Vhils - Latency

11 Septembre - 14 Novembre 2021 Shanghai

" Guidé par mon exploration continue du sens des objets et de leur utilisation, ainsi que par une réflexion introspective concernant les effets d'événements mondiaux récents, ce nouveau cycle capture différents éléments matériels symboliques de la culture contemporaine, en les figeant dans un état latent et en leur permettant d’être préservés et redécouverts à l'avenir." 

- Vhils

Alexandre Farto aka VHILS, artiste iconoclaste tient une place à part dans le milieu du street art. Il sculpte les murs, s’attaque à la matière, fouille les entrailles des villes pour en révéler l'invisible. Il présente à la galerie Danysz - Shanghai à partir du 11 septembre ses nouvelles recherches, explorant tant le bois et les affiches que des matériaux plus récents dans son travail comme le plexiglass ou les plaques d’acrylique. Jamais il n’avait été aussi loin dans la fragmentation de ses images, il décompose, il fossilise, comme pour capturer le puzzle de nos identités, des extraits de nos vies et de notre société.

 

Cette exposition réunit une sélection de près de trente œuvres inédites. Œuvrant sur la pierre, le métal, les affiches ou le bois, VHILS creuse, sculpte, et grave. Il travaille les couches texturées, visant à montrer comment les choses changent et évoluent au fil du temps. En travaillant à travers ces couches il cherche à faire remonter à la surface quelque chose de l'essence qui a été piégée sous elles, à mettre en lumière les différentes textures afin qu'elles puissent nous parler du lieu et des personnes qui y vivent. Tels des éléments en suspension, les détails de ses pièces révèlent la tension entre l’humanité de ses œuvres et la réalité crue du monde qui nous entoure.

 

Dans ces portraits destructurés qui s’enrichissent d’une multitude de références urbaines, VHILS évoque la fragmentation urbaine, celle dont résulte l'éclatement de l'identité sociale d'une ville. Il explore aussi l'idée de fragmentation visuelle car « aucune autre génération – dit-il – n'a été autant exposée à ce flux incessant d'informations que ce soit dans la rue ou sur les écrans. Toutes ces stimulations visuelles définissent vraiment l'époque dans laquelle nous vivons et ont une répercussion sur notre capacité d'attention qui est à son tour fragmentée. Tout s'accélère, tout va trop vite. » Ces œuvres poétiques et polymorphes, mènent une réflexion sur l'identité, la vie dans les sociétés urbaines, l’identité des gens qui les composent… entrer dans une exposition de VHILS c’est comme capturer un instant d’humanité figé dans le présent.

 

Alexandre Farto, portugais d’origine, a été très tôt repéré par Banksy. Il a étudié à Central Saint Martins de Londres et son travail est aujourd’hui exposé dans le monde entier. Il expose en Chine depuis près de 10 ans, et a fait l’objet d’une grande exposition personnelle au CAFA art museum en 2018. « Latency » à la galerie Danysz, est sa troisième exposition à Shanghai.